Burmese

par Ludovic
Burmese, Burmese

Le Burmese est une race de chat domestique originaire du Myanmar, près de la frontière Thaïlandaise-Birmane, et qui est développée aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne.

La grande majorité des Burmeses actuels sont les descendants de la chatte Wong Mau, amenée de Birmanie en Amérique en 1930 et élevée avec des Siamois américains. A partir de la, les éleveurs américains et britanniques ont développé différents standards de la race burmese, Cependant, bien qu’il y ait des différences entre la race américaine et britannique, ce n’est que le type britannique qui est la référence.

Bien qu’à l’origine tous les Burmeses étaient brun foncé (sable), ils sont aujourd’hui présents dans une grande variété de couleurs. La race est reconnue pour ses qualités sociales et ludiques, ainsi que pour son miaulement persistant.

Les caractéristiques du Burmese

Burmese, BurmeseBurmese, Burmese

LOOF

Oui

Burmese, BurmeseBurmese, Burmese

Pays d'Origine

Royaume Uni

Burmese, BurmeseBurmese, Burmese

Date d'Origine

Fin des années 1800

Morphologie

Taille Moyenne / Semi-Foreign

Queue

Longueur moyenne, bout arrondi

Tête

Triangulaire chez l'Européen, ronde chez l'Américain

Yeux

Grands et ronds

Oreilles

Moyennes, bien espacées

Burmese, BurmeseBurmese, Burmese

Vivre en intérieur

Bien qu'il puisse aller en extérieur, le risque de vol ainsi que de ramener des maladies est grand, il est donc préférable de le garder en intérieur.

Burmese, BurmeseBurmese, Burmese

Activité Sportive

Chat énergique qui a besoin de jouer mais surtout d'attention

Burmese, Burmese
Burmese

Pelage

Court et fin

Couleurs / Robe

Sepia ou Zibeline (noir sepia)

La santé du Burmese

Burmese, BurmeseBurmese, Burmese

5 à 6 kg

Burmese, BurmeseBurmese, Burmese

4 à 4,5 kg

Burmese, BurmeseBurmese, Burmese

Espérance de vie

10 à 16 ans

Problèmes de santé connus

  • Lipémie de l’humeur aqueuse
  • Dermoïde cornéen
  • Syndrome de douleur orofaciale
  • Maladie vestibulaire périphérique congénitale
  • Anomalie craniofaciale
  • Syndrome du chaton à poitrine plate
  • Queue coudée
  • Arthrose du coude
  • Fibroélastose endocardique
  • Cardiomyopathie dilatée, hypertrophie cardiaque 
  • Diabète sucré

Le caractère du Burmese

 

Le chat Burmese est énergique et amical, il a le charme et la détermination de ses ancêtres siamois. Tout autant qu’eux d’ailleurs ce sont des grands bavards, bien que leur voix soit plus douce.

Très intelligent, il adore et recherche la compagnie humaine. Il n’aime pas la solitude et ne sera pas fait pour une maison vide toute la journée. Si personne n’est là pour lui, il serait bon qu’un autre animal soit là pour l’occuper. Bien qu’il s’entende bien avec les autres chats et chiens, un autre Burmese deviendrait son meilleur ami.

Comme tous les chats, c’est un grand curieux. Il connaîtra le moins recoins de votre maison.Il adore jouer, notamment avec des jouets interactifs. Si vous lui apprenez des tours, il adorera se montrer devant un public pour les faire ! Il peut ainsi apprendre à s’asseoir, se retourner, aller et venir, chercher un petit jouet, marcher en laisse …

Si vous ne tenez pas à votre vie privée, un burmese sera un bon choix. En effet, il voudra être impliqué dans tout ce que vous faîtes, de la lecture de votre livre à votre travail sur l’ordinateur, de la préparation du repas à regarder la télévision. Inutile de préciser qu’il dormira sur le lit avec vous, même fort possible qu’il se mette sous la couette ! Impossible de l’ignorer, quand vous êtes assis il est là sur vous ou collé à vous. Il accueillera vos invités comme personne et fera même aimer les chats à ceux qui disent ne pas les aimer.

Une femelle burmese est la définition même de la royauté, elle aime l’attention et qu’on s’occupe d’elle. Les mâles sont plus tranquilles, satisfait de vous amuser de temps en temps. Ce qui est sur, c’est qu’en adopter un c’est en vouloir d’autres …

Prendre soin du Burmese

Le pelage doux et court du burmese est facile à entretenir avec un brossage ou un peignage hebdomadaire pour éliminer les poils morts et distribuer l’huile de la peau. Un bain est rarement nécessaire.

Brossez lui les dents régulièrement pour éviter les problèmes dentaires. Les ongles doivent être coupés toutes les deux semaines et les yeux essuyés avec un chiffon doux et humide pour éliminer les rejets. Vérifiez les oreilles chaque semaine, elles se nettoient avec une boule de coton ou un chiffon doux et humide imbibé d’un mélange 50-50 de vinaigre de et d’eau tiède.

Le Bac à litière doit rester impeccablement propre, les chats étant très maniaques avec leurs toilettes ! En cas de litière sale, attendez vous à retrouver ses excréments dans d’autres endroits à la maison.

Burmese, Burmese
Chaton Burmese

Related Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×

Sommaire