Premier cas de chat porteur du Covid-19 en France

par Ludovic
Chat Persan

L’école vétérinaire d’Alfort, de l’Anses et en lien avec l’INRAE, vient de faire la première découverte en France d’un chat porteur du coronavirus. Elle rappelle que même si la transmission de l’homme à l »animal est rare, la distanciation reste préférable.

Alors que des animaux de compagnies avaient déjà été testés positifs au coronavirus dans d’autres pays (Etats-Unis, Belgique, Hong-Kong, …), l’école vétérinaire d’Alfort (EnvV) a annoncé Samedi 2 Mai le premier cas en France dans un communiqué de presse.

Comme pour les précédents cas, le chat vivait avec une personne déjà contaminé par le Covid-19. Même si une précédente étude indiquait que les chats n’étaient pas facilement infectés par le virus lorsque leurs propriétaires étaient infectés, l’EnVa a conseillé aux personnes malades du coronavirus de limiter les contacts rapprochés avec leur chat, de porter un masque en sa présence et de se laver les mains avant de le caresser.

Dans le monde, quatre chats naturellement infectés par le nouveau coronavirus ont déjà été signalé, l’étude française rapporte pour la première fois l’infection naturelle d’un chat en France, probablement par ses maîtres.

Quels sont les signes ?

L’étude a été menée sur une dizaine de chats dont les propriétaires auraient été infecté par le Covid-19. Pour chaque chat, des prélèvements ont été effectué pour être soumis au test du Sras-Cov-2.

« Un chat a été testé positif par qRT-PCR sur prélèvement rectal, ce qui a été confirmé par le centre collaborateur de l’OIE [Organisation mondiale de la santé animale] à l’Institut Pasteur, » indique l’EnVa dans son communiqué. « Les écouvillons nasopharyngés de cet animal ont été testés négatifs. Ce chat présentait des signes cliniques respiratoires et digestifs ».

Les chats restent innocentés

Dans un précédent article nous avions évoqué l’innocence des animaux dans la propagation du coronavirus. Malgré ce cas rapporté, les chats ne sont pas pour autant considérés comme des acteurs de la propagation. Il n’y a en effet toujours aucune preuve que les animaux jouent un rôle épidémiologique dans cet épisode de coronavirus, cependant l’inverse est maintenant prouvé.

Protégez vos animaux, si vous pensez être infecté portez un masque et lavez vous les mains avant de les caresser, c’est leur vie qui est en jeu !


Related Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.