Prix, taille et caractère : tout savoir sur le Pomsky

chien Pomsky
 
Sommaire

S’agit-il d’un phénomène de mode ou d’une nouvelle race de chien en elle-même ? Pour les amoureux des chiens, l’opinion sur le Pomsky est divisée. Croisement entre Husky Sibérien et Spitz nain, il s’avère être un chien de compagnie idéal : mignon quand il est jeune et beau à l’âge adulte. Il vient de paraître et est devenu populaire sur les réseaux sociaux. Vous rêvez de connaître cette dernière race de chien ? Découvrez le Pomsky

Quelle taille fait un Pomsky adulte ?

La première génération de Pomsky, connue sous le nom de F1, est un type de Pomsky, résultat d’un croisement entre le Spitz nain et l’Husky. La deuxième génération de Pomsky, appelée F2, est le résultat d’un croisement entre deux Pomskies F1. Enfin, le Pomsky de troisième génération, F3, est le résultat d’un croisement entre deux Pomskies F2. Les Pomskies de la génération précédente, sont généralement plus petits. Votre éleveur doit pouvoir vous dire à quelle génération appartient votre futur chien !

  • La longueur au garrot de la plus petite race de Pomsky est comprise entre 20 et 30 cm. Les petits Pomskies appartiennent à la première génération (F1), à la deuxième génération (F2) et à la troisième génération (F3).
  • La taille d’un Pomsky moyen F1, est comprise entre 31 et 40 cm au garrot et la hauteur moyenne d’un Pomsky F2 est comprise entre 30 et 35 cm.
  • Le plus grand Pomsky mesure plus de 40 cm au garrot. Ce sont des Pomskies F1.

Ainsi, il existe d’énormes différences entre les individus. Il est totalement impossible de prédire la taille d’un Pomsky à la naissance. De plus, le Pomsky peut être légèrement plus grand que la taille moyenne d’un grand Pomsky. Cependant, les portées des Pomskies de 2e et 3e génération sont généralement plus uniformes. Leur taille est donc plus facile à estimer, mais elle n’est toujours pas garantie.

Quel est le prix d’un Pomsky ?

Vous êtes fascinés par le Pomsky ? Vous pouvez adopter ce chien pour un prix de 3500 à 6500 euros (selon la taille, la rareté des caractéristiques physiques, comme les yeux, les marques et même le sexe, la qualité du fil, le choix parental, la génération, la reproduction, la socialisation des chiots). 

Quel est le caractère d’un Pomsky ?

Le Pomsky est décrit comme un chiot joyeux, intelligent, joueur et affectueux. Cependant, son caractère n’est pas aussi doux qu’une peluche mignonne, pas comme son propriétaire le souhaiterait ! Comme le Spitz, il est parfois impatient et grincheux devant les enfants, leurs jeux et leurs bruits. Il s’entend bien avec ses pairs et peut établir des liens pacifiques avec d’autres races de chiens, mais il est toujours hostile envers les chats qui l’entourent. 

Son comportement peut pencher du côté Husky : désobéissant et indépendant. Même s’il est bien éduqué, il peut difficilement être encadré, ou bien au Spitz : intelligent, curieux et un peu hyperactif. De plus, il est besoin de subdiviser le programme d’éducation pour mieux l’absorber. 

Comment se procurer un Pomsky ?

Envisagez de vous tourner vers l’élevage professionnel pour obtenir un Pomsky. Vous pouvez trouver des éleveurs de qualité en France. Assurez-vous de choisir des chiots tenus par des professionnels pour éviter de vous tromper. Les éleveurs de races de chiens non-LOF comme Pomsky doivent d’abord être des éleveurs professionnels et la loi n’autorise pas les particuliers à effectuer des portées non-LOF. De ce fait, ce n’est que lorsque votre pomsky provient d’un éleveur professionnel que vous bénéficierez de certaines garanties, notamment des garanties sanitaires. Vous pouvez leur poser toutes les questions que vous voulez et vous bénéficierez de conseils et d’un suivi sur l’éducation de votre chiot.

Pourquoi prendre un Pomsky ?

Étant donné que le Spitz nain est petit, les Pomskys seront un peu nerveux devant les nouveaux arrivants et les gros chiens. Une bonne interaction sociale aidera à atténuer leurs peurs. En termes de loyauté familiale, le Pomsky est l’équilibre idéal de ses races parentes opposées.

Quelle race de chien prendre en appartement ?

Chacun a ses propres préférences et il est normal de vouloir en tenir compte. Cependant, vivre en appartement demande forcément quelques concessions. Évitez de vous tourner vers des races de chiens de berger qui nécessitent généralement beaucoup d’espace pour être heureuses, comme le berger allemand ou le berger belge malinois. Il en va de même pour les chiens de traîneau comme le Husky ou le Malamute. 

Les chiens de chasse peuvent ne pas être une bonne idée. Ce n’est pas qu’une question de taille. Pour éviter les conflits avec les voisins, choisissez des races calmes et évitez les races aboyantes, comme les Chihuahuas. Ce ne sont que des lignes directrices générales.

Privilégiez les chiens de petite taille comme les bichons, les petits Épagneuls ou le Spitz nain, ou bien les chiens moyens comme le Pomsky, le Colley ou le Chow Chow. Toutefois, les races de gros chien comme le Dogue allemand et le Bouvier bernois peuvent aussi être élevées en appartement.