Comment apprendre à son chien à devenir propre ?

par Ludovic
Apprendre à son chien à devenir propre

Comment apprendre à son chien à devenir propre ? C’est une question que vous vous poserez très certainement en adoptant votre chiot. C’est en fait l’une des tâches les plus intimidantes pour les nouveaux adoptants ! Mais les parents de chiens expérimentés savent bien que nos compagnons à 4 pattes peuvent apprendre où faire leurs besoins rapidement, surtout si vous savez les former rapidement.

L’une des clés du dressage est de commencer le jour où votre chiot arrive à la maison et de suivre un programme. Vous allez devoir prédire quand votre chiot doit faire ses besoins, le sortir à temps puis le récompenser pour avoir fait ses besoins au bon endroit. Cela leur permet de prendre l’habitude de les faire en extérieur.

Un chien adulte peut aussi être éduqué par soit même, cependant ses besoins seront un peu différents du chiot.

En prenant en considération les conseils qui suivent, vous saurez comment apprendre à votre chien à devenir propre d’une façon simple et directe. Vos récompenses seront d’avoir une maison plus propre, et un chien plus heureux !

Apprendre à son chien à devenir propre : les étapes

Apprendre à son chien à devenir propre, Comment apprendre à son chien à devenir propre ?

Votre éducation devra absolument rester cohérente les premiers mois du séjour de votre chiot dans votre foyer avant d’être certains qu’il sache où faire ses besoin. L’utilisation d’une cage peut être une méthode simple dans l’entraînement de votre chien.

Attention, la cage ne doit pas devenir un outil de punition ! Elle doit plutôt être considérée comme une « chambre » ou l’espace privé de votre toutou. C’est un endroit pour se retirer et se détendre, lui permettant ainsi d’avoir un endroit où séjourner confortablement quand vous quittez la maison.

La cage permet également aussi d’empêcher votre chien d’errer dans votre domicile en votre absence et de faire face à des situations dangereuses . Si vous n’en avez pas déjà une, vous devriez choisir une cage spacieuse, donnant à votre chien suffisamment d’espace pour se tenir debout facilement, se retourner et se coucher. Elle ne doit pas être bien plus grande que cela.

Voici les étapes à suivre pour éduquer votre chien avec l’utilisation d’une cage.

1. Prendre du temps pour éduquer son chiot

L’idéal lorsque l’on adopte un chiot est de poser des vacances pour une ou deux semaines. En effet le dressage sera plus rapide et facile si vous le débuter dès l’arriver de votre nouveau compagnon dans votre foyer. Attention, votre dressage devra être respecté 24h par jour !

Prendre des congés pour le dressage ou travailler à domicile vous aidera aussi à former des liens forts et durables avec votre toutou.

2. Utiliser la cage dès le premier jour

Apprendre à son chien à devenir propre, Comment apprendre à son chien à devenir propre ?

L’entraînement en cage vous permet d’aider votre chien à maîtriser sa vessie et ses intestins car il n’aime pas salir sa zone de sommeil et de repas. C’est d’ailleurs pourquoi elle ne doit pas être trop grande. Si elle est trop spacieuse, il pourra alors faire ses affaires dans un coin et garder son espace de vie propre.

La cage doit être installée dans une zone de passage de votre maison pour empêcher votre chiot de se sentir isolé. Cela permet également de l’habituer aux bruits et mouvements de votre foyer. Une autre solution est aussi de choisir une caisse portable pour l’emmener dans chaque pièce où vous êtes.

Prenez garde à ne pas utiliser la cage comme un moyen de garder votre chiot hors de la vue, il doit avoir beaucoup de pauses pour s’étirer et jouer, et également créer des liens avec vous. Nous ne conseillons pas d’utiliser la cage plus de une, voir deux heures d’affilées.

3. Sortir le chiot le plus possible

Votre petit compagnon ne doit pas être confiné plus longtemps que sa vessie ou ses intestins ne le permettent. Si vous ne le sortez pas à temps, la formation deviendra beaucoup plus difficile pour vous deux.

Un chien de moins de 6 mois a besoin de plus de sorties, si vous n’êtes pas chez vous de la journée veillez tout de même à ce qu’il puisse sortir au minimum à midi ! Cependant chaque chien est différent et les petites races ne se retiennent pas aussi longtemps que les grandes races. Si il ne peut pas se retenir et fait dans sa cage, ce sera l’indicateur comme quoi il a besoin de sortir plus souvent.

En règle générale, un chiot peut tenir autant d’heures qu’il a de mois plus un. Pour un chiot de 4 mois, cela fait donc 5 heures.

N’hésitez pas à le sortir après qu’il ait mangé ou bu, qu’il se réveille d’une sieste ou à la fin d’une session de jeu. Ce sont moments où il est le plus fragile. La sortie du matin dès le réveil et celle du soir avant le coucher deviendront vite des rituels.

Analyser votre chien pour détecter les signes qu’il a envie d’aller faire ses besoin. Voici quelques indices : pleurnicher, arpenter, encercler ou renifler le sol. L’un de ces signaux doit vous alerter et vous amener à le sortir.

4. Rester cohérent à l’extérieur

Apprendre à son chien à devenir propre, Comment apprendre à son chien à devenir propre ?

L’idéal est d’emmener votre chiot au même endroit pour lui faire faire ses besoins. Les chiens développent en effet une préférence pour faire caca et pipi aux mêmes endroits. Facilitez-vous la vie dès le départ en choisissant un endroit à proximité où vous souhaitez qu’il aille. Cela pourra vous servir les jours où vous avez besoin de lui faire faire ses besoins en urgence.

Mon conseil est de l’entraîner à faire dans l’herbe pour éviter de vous retrouver embêter si votre chien s’habitue à faire dans la rue et qu’il fait ses besoins lors d’une balade en ville avec lui.

Votre chien ne doit être distrait par des jeux ou des bavardages, restez immobile, laissez-le tourner et renifler. Quand vous voyez qu’il s’apprête à faire ses besoins donnez-lui un ordre tel que « Fais caca » « Fais pipi » ou ce qui vous plaira le plus. Au bout d’un moment il finira par comprendre que cet ordre doit le pousser à faire ses besoins, pratique lorsque vous êtes pressé.

5. Récompenser votre chien pour ses efforts

La récompense et les louanges sont une étape indispensable pour apprendre à son chien à devenir propre. Assurez-vous d’avoir toujours une friandise pour lui et de la féliciter de façon enthousiaste après ses besoins.

Il faut lui faire comprendre que l’élimination en extérieur est une fête ! C’est une bonne chose pour tout le monde alors n’attendez pas le retour à la maison pour le récompenser sinon il ne pourra pas relier la récompense à son acte.

Important: promenez votre chiot ou offrez-lui du temps de jeu en récompense. S’ils reviennent toujours directement à l’intérieur après avoir éliminé, ils apprendront à se retenir pour prolonger leur temps à l’extérieur.

6. Planifier une sortie en plein milieu de la nuit

Apprendre à son chien à devenir propre, Comment apprendre à son chien à devenir propre ?

Un chien de moins de quatre mois a besoin d’une pause toilettes de minuit, il ne peut pas tenir toute une nuit alors veillez à vous mettre une alarme de rappel ! Gardez cependant un air neutre et calme pour ne pas faire penser à votre chiot qu’il est l’heure de jouer.

Si cela ne suffit pas à empêcher votre chien d’avoir des accidents la nuit, essayez de limiter sa quantité d’eau les quelques heures précédant le coucher.

7. Nettoyer les accidents tout de suite

Apprendre à son chien à devenir propre c’est accepter que des accidents peuvent se produire, même si vous apportez la meilleure éducation possible à votre compagnon. Il est important de nettoyer rapidement et soigneusement les accidents pour que votre chiot ne soit pas attiré par l’odeur et pense que cet endroit est devenu ses toilettes.

Ne masquez pas les odeurs par un parfum, utilisez plutôt des produits de nettoyage contenant des bactéries vivantes ou des enzymes décomposant les odeurs. Il peut même être intéressant de laisser des serviettes sales au niveau des toilettes extérieur de votre chien pour l’aider à comprendre par l’odeur que c’est SA zone de toilettes.

Les choses à ne pas faire lorsque l’on apprend à son chien à devenir propre

Apprendre à son chien à devenir propre, Comment apprendre à son chien à devenir propre ?

Maintenant que vous savez comment apprendre à son chien à devenir propre, il y a certaines choses à savoir sur ce que vous ne devez pas faire lors de votre éducation. Des erreurs au stade d’apprentissage peuvent entraîner de nombreux revers et empêcher votre chien d’apprendre correctement.

Certaines de ces erreurs pourraient nuire à votre chiot toute sa vie.

Voici ce que vous ne devez pas faire :

1. Ne réprimandez pas votre chiot si vous ne l’avez pas pris sur le fait

Cela pourra vous arriver de rentrer chez vous et de constater que votre compagnon a eu un accident. Il ne faudra pas le punir car ils seront dans l’incapacité de relier leur comportement à la punition.

Vous pourrez même faire penser à votre chien que vous avez un problème avec le caca et le pipi en règle général, ce qui pourrait le rendre impatient de faire ses besoins. Il pourrait aussi développer des comportements névrotiques comme manger ses propres excréments pour vous le cacher.

Si vous attrapez votre chiot en train d’avoir un accident, faites-le sursauter en courant et criant à la fois ou bousculez-le dehors pour terminer le travail. Félicitez-les lorsqu’ils ont terminé pour qu’ils apprennent que l’élimination de l’extérieur n’est pas seulement autorisée, elle est généreusement récompensée.

2. Ne nettoyez pas les accidents avec les mauvais produits

Apprendre à son chien à devenir propre, Comment apprendre à son chien à devenir propre ?

Comme nous venons de l’évoquer, votre chiot aura très certainement des accidents. Nettoyez-les avec un produit qui contient des bactéries ou des enzymes vivantes et assurez-vous que les ingrédients sont sûrs pour les chiens.

Évitez les nettoyants à base d’ammoniac, ils ne seront pas suffisamment efficaces pour retirer l’odeur d’urine et votre chien risquerait de repisser au même endroit.

Evitez aussi les produits contenant de l’eau de Javel ou des produits chimiques agressifs. Cela peut nuire à votre chiot.

3. N’utilisez pas de punition

Il y a beaucoup de fausses bonnes idées sur la façon de réprimander votre chien. La punition est rarement efficace, ce n’est pas valable dans l’apprentissage en renforcement positif.

Pousser son chien ou lui mettre la tête dans son urine est la pire idée que vous puissiez avoir. Ne criez pas sur votre chien non plus, si il va faire ses besoins au mauvais endroit un simple petit cri aigu et rapide suffit lorsque vous le surprenez en plein acte. Le cri est fait pour l’interrompre, pas pour le punir verbalement.

Pire encore, ne frappez surtout pas votre chien (même avec un journal) et ne le jetez pas dehors. Cela peut paraître évident pour certains cependant encore trop de personnes punissent leurs chiens de cette façon. Une punition sévère ne fera que nuire à votre lien avec votre chien et ne lui enseignera jamais un bon comportement.

Difficultés pour apprendre à son chien à devenir propre : pourquoi ?

Apprendre à son chien à devenir propre, Comment apprendre à son chien à devenir propre ?

Apprendre à son chien à devenir propre par soit même demandera de faire preuve de patience. Tous les chiens n’apprennent pas au même rythme, certains peuvent prendre plusieurs mois avant d’assimiler où il faut faire ses besoins.

Ne pensez pas que votre chien vous punit, il n’est pas non plus nécessairement un apprenant lent s’il a des accidents. Vous avez peut être simplement manqué les signes qu’il vous faisait pour vous dire qu’il était temps de partir.

Cependant, si vous pensez que la formation à domicile ne fonctionne pas malgré tous vos efforts, il peut y avoir un problème. Voici quelques problèmes courants qui entravent la formation à la maison:

1. Problèmes de santé

De nombreux problèmes de santé peuvent pousser votre chien à faire plus ses besoins que d’habitude, tout comme ils peuvent aussi les empêcher de faire suffisamment. Il n’est pas rare qu’une infection urinaire ou d’autres maladies rendent l’apprentissage de la propreté du chien presque impossible.

En cas de soucis, visitez régulièrement votre vétérinaire pour détecter rapidement tout problème de santé éventuel. En cas de graves problèmes de propreté demandez à votre vétérinaire de faire un bilan de santé à votre chiot.

2. Trop d’eau

Apprendre à son chien à devenir propre, Comment apprendre à son chien à devenir propre ?
Un chiot qui boit trop aura du mal à devenir propre

Votre chiot peut boire trop d’eau et faire pipi plus souvent qu’il ne le devrait. Cela peut être particulièrement vrai si votre chiot boit de l’eau avant de se coucher et a des accidents la nuit.

Cela dit, ne limitez pas immédiatement l’accès de votre chien à l’eau pour ne pas risquer la déshydratation. Votre vétérinaire pourra vous recommander la quantité d’eau dont votre chien a besoin. Les quantités sont différentes pour chaque chiot, dépendants de la race, du poids et de la taille.

3. Être trop détendu sur les règles

Ok nous l’avons dit la punition n’est pas bonne pour lutter contre les accidents de votre chien, cependant trop le dorloter ne le servira pas. Par exemple, porter son chien comme un bébé en extérieur au lieu de le laisser marcher lui fera certainement refuser de sortir si vous ne le portez pas continuellement.

De plus, récompenser son chien en rentrant chez vous même lorsqu’il n’a pas fait ses besoins en extérieur par des friandises ou beaucoup de temps de jeu ne l’incitera pas à faire ses besoins en plein air.

Soyez fermes, si votre chien n’a pas été aux toilettes malgré la promenade remettez-le dans sa cage puis réessayez plus tard.

4. Ne pas superviser

Apprendre à son chien à devenir propre, Comment apprendre à son chien à devenir propre ?

Si votre chiot passe le plus clair de son temps sans surveillance en dehors de sa cage, le risque d’accidents sera plus élevé. Si il n’y a personne pour l’attraper en flagrant délit ou lire les signes comme quoi il a envie de sortir, il ne pourra pas bien apprendre à être propre.

La supervision de votre chiot est très importante, ne lui donnez pas un accès libre à toutes les zones de la maison que vous ne pouvez pas contrôler. Limitez sa présence à la pièce ou la zone où vous pouvez le voir.

5. Apprendre à aller au mauvais endroit

Comme mentionné précédemment, de nombreux chiens aiment aller au petit coin au même endroit encore et encore. C’est génial si ce coin est à l’extérieur, mais pas si s’il a appris à faire dans la maison.

Si tel est le cas, il faudra peut-être plus de temps pour convaincre votre chiot de faire dehors à nouveau. Après tout, ne trouveriez-vous pas difficile d’utiliser une dépendance après des années de plomberie intérieure?

La solution à ce problème est de vous assurer que votre chiot n’a aucun accès à la zone qu’il utilise comme toilettes. Fermez la porte qui donne sur cet endroit et surtout gardez votre chien dans la même pièce que vous et sous votre regard.

Si votre chiot élimine régulièrement dans sa cage, cela se produit généralement parce qu’un chiot a été forcé de faire pipi ou de faire caca dans son logement. Peut-être qu’ils ont été piégés dans une cage trop longtemps avant que vous ne les adoptiez.

Les chiots avec ce type de soucis sont souvent de meilleurs élèves en renonçant à la caisse et en les attachant proche de vous avec une courte laisse pendant la journée. Il vous faudra cependant doubler votre fréquence de sorties.

Surtout, n’oubliez pas de faire preuve de patience, tant pour votre chiot que pour vous-même. Si tout le reste échoue, consultez votre vétérinaire et un éducateur professionnel pour obtenir des conseils. Il est possible d’apprendre à son chien à devenir propre par soit même lorsque vous respectez les bonnes étapes.

Avez-vous déjà appris à un chiot à devenir propre? Avez-vous des conseils d’experts? Faites-le nous savoir dans les commentaires ci-dessous!

Related Posts

4 commentaires

Laura 10 juin 2020 - 12:28

Coucou,

Nous avons adopté notre chienne Maya le jour de ses 1 an à la SPA.
Elle a été maltraité et balancée sur l’autoroute, elle était donc très peureuse.
Les premiers jours, elle faisait beaucoup, beaucoup de bêtises et de pipi partout.

Nous avons fait appel à un comportementaliste qui nous a bien aidé.
On l’a adopté en 2017, on travail encore sur sa peur, mais c’est très dur ! On ne peux toujours pas l’emmener en ville, trop de monde pour elle, elle est tétanisée.

Par contre, elle est allée à la plage pour la 1ère fois l’été dernier elle a adoré (pas trop de monde sur la plage).

Belle journée,
Laura – Happy Lobster

Répondre
Ludovic 10 juin 2020 - 12:40

Coucou Laura bravo pour ton adoption et pour tout ce que tu apportes à Maya ! C’est le genre de traumatisme très dur à combattre, certains chiens ne s’en remettent pas totalement et ne supporteront pas le monde en effet …
Le problème de propreté a tout de même été réglé ?

Répondre
erikagrdn 10 juin 2020 - 21:15

Coucou ! Merci pour cet article super complet. Si seulement j’avais eu l’astuce de la cage quelques années plus tôt, ça m’aurait évité bien des peines ahah aujourd’hui ça va beaucoup mieux, on a trouvé notre rythme. As-tu déjà fait ce même genre d’article pour les chats ?

Répondre
Ludovic 10 juin 2020 - 21:30

Coucou Erika ! C’est une excellente idée pour un futur sujet ! Je pense préparer un sujet sur la propreté des chats d’ici le mois prochain ! 🙂

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :