Les chiens âgés : parcours et conseils

par Ludovic
Les chiens âgés

Le chien prend inexorablement de l’âge. Plus vite que sa famille adoptive, qui s’en effraie souvent. Et pourtant vieillir fait partir de la vie, accompagner ce passage tranquillement dans le confort et le bien être un acte de vie.

La vie du chien âgé

Vieillir…

À quel âge le chien devient t’il vieux ? Il n’y a justement pas d’âge précis. Ce cap dépend de chaque individu. Les grands chiens de race vieillissent plus tôt que les petits. Encore que la longévité des uns et des autres ait rallongé du fait des progrès et des soins que l’homme apporte aujourd’hui aux animaux de compagnie.

Un fait est certain : son organisme prend un coup de vieux. L’usure gagne progressivement le système nerveux, l’appareil digestif, urinaire, cardio-vasculaire et respiratoire. Ses tissus se relâchent, ses muscles s’affaiblissent. L’arthrose et les rhumatismes peuvent les guetter. Le chien qui prend de l’âge dort plus et joue moins. Ses yeux sont parfois atteints de cataracte. Ses reins éliminent un peu plus difficilement les toxines, son sœur se fatigue plus vite. Il ne tient plus les distances.

Pour exemple un chihuahua a une très bonne longévité, pouvant parfois vivre jusqu’à 20 ans, ce qui est assez exceptionnel pour un chien de race !

chiens âgés, Les chiens âgés : parcours et conseils

Vieillissement…

Il est parfois difficile de supporter les premiers signes de vieillissement. L’adoptant se trouve confronté à un phénomène qu’il va lui-même connaître, si ce n’est déjà le cas. Il sait qu’au bout du chemin, il y a la mort. Et pourtant l’attention de l’adoptant ne doit pas faiblir afin de traquer les signes de maladies qui accompagnent le vieillissement.

Les petites tumeurs se développent, ainsi que des verrues et kystes que le vétérinaire doit examiner.

Faute d’une activité soutenue et d’une alimentation adaptée, le chien peut prendre du poids. Attention, la surcharge pondérale pèse sur le cœur, les reins, les vertèbres et les membres atteints par l’arthrose et les rhumatismes. Son œil n’a plus la même acuité si son cristallin est atteint de cataracte. L’opération est envisageable. Sinon son entourage doit le prévenir lorsqu’il l’approche pour éviter une réaction défensive.

chiens âgés, Les chiens âgés : parcours et conseils

Soulagement des maux des chiens âgés

Son œil est atteint, mais son oreille aussi. Il n’entend plus aussi bien qu’avant. S’il a gardé une bonne acuité visuelle, les gestes remplacent les mots. D’ailleurs c’est là un langage que l’espèce canine a toujours développé ! Le cœur et les reins s’essoufflent : l’un patine aux efforts ; les seconds ne filtrent plus aussi bien les toxines. Ce dysfonctionnement peut être fatal. Votre chien boit alors plus qu’avant. Ce sera un signe d’alerte.

Il est vrai que les chiens âgés vont demander un peu plus de temps et peut-être d’argent. Les balades sont plus lentes. Si certaines pathologies ne guérissent pas, les traitements vétérinaires les soulagent. N’oublions pas qu’une alimentation adaptée, parfois enrichie en oligoéléments, en sels minéraux ou en omégas, doit être envisagée. L’homéopathie et la phytothérapie sont des aides précieuses.

chiens âgés, Les chiens âgés : parcours et conseils
Les chiens âgés dorment beaucoup plus

Surtout ne pas isoler les chiens âgés

Le mieux est de respecter ses nouveaux rythmes biologiques. Ce n’est pas pour autant qu’il faut l’isoler et le négliger. Surtout pas d’ailleurs ! Le chien âgé a autant besoin d’affection que lorsqu’il était plus jeune, plein de fougue et qu’il précédait son maître sur les chemins forestiers.

Pourquoi le chien, parce qu’il a vieilli, renoncerait-il à plonger sa truffe dans les feuilles mortes de l’automne ou les fleurs du printemps ? Pourquoi ne pourrait-il plus suivre son maître dans ses petites courses de quartier ? Pourquoi les enfants ne le caresseraient-ils plus ? Pourquoi ne lui lanceraient-ils plus la balle ? Plus doucement certes, moins loin évidemment. Toutefois, le chien âgé peut y prendre autant de plaisir qu’avant. L’âge ne doit pas sonner le glas prématuré de toutes les activités de votre chien.

Conseil de bons sens

Votre chien vieillit doucement. Aidez-le à maintenir ses repères. Il en a besoin : ils sécurisent et préviennent des sursauts d’anxiété. De même pour la routine : sorties aux mêmes heures, rituels des jeux, même s’il n’a plus le même élan, rituels des caresses, du brossage en faisant attention à ses rhumatismes, son arthrose et sa peau plus fragile.

Et vous ? Vivez vous où avez vous vécu avec un chien âgé ? Racontez nous en commentaires !

Related Posts

3 commentaires

Zen 29 mai 2020 - 17:09

Super article ! C’est toujours difficile de voir son chien vieillir mais il nous apporte toujours autant de bonheur …

Répondre
Elisa 30 mai 2020 - 08:02

Adopter un chien âgé reste aussi une belle aventure ! Il y a en malheureusement beaucoup en refuges qui ne trouveront jamais leurs maîtres ou maîtresses alors qu’ils n’ont besoin de rien de plus qu’un peu d’amour avant leur grand départ …

Répondre
Ludovic 30 mai 2020 - 08:04

Tout à fait Elisa ! A noter que la SPA ne fait pas payer l’adoption d’un chien âgé pour leur permettre de trouver une famille aimante

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :